Clément
Un parisien en Finlande #1
Posté le 9 Mars 2015 par Clément dans la catégorie Blog perso
Salut tout le monde ! Ces derniers jours, j'ai réalisé que cela faisait déjà un an que j'avais éteint mon facebook. Personnellement, c'est moins la philosophie de ce "réseau social" (mais est-il vraiment "social" ?) qui me manque que la possibilité de raconter des histoires. Aussi ai-je décidé à partir d'aujourd'hui de m'investir plus sur ce forum, lira et réagira qui voudra. Smile

Aujourd'hui, je vais commencer par vous dire que je réalise en ce moment un rêve que beaucoup de metalleux ont : je suis en Finlande (Helsinki) depuis deux mois, maintenant. La Finlande : la "Sancta Terra" du Metal pour beaucoup.

Alors à quoi ça ressemble ? Au niveau de l'architecture se mêle le vieux style pétersbourgeois et les bâtiments plus modernes. Il n'y fait pas si froid que ça si vous êtes équipé d'un bonnet, d'un casque pour les oreilles (et le Metal :p) et surtout d'une super-doudonne de la mort. Le seul moment où la température est un peu tendue est le soir, surtout quand il neige et qu'il y a du vent. On n'est pas sur la planète Hoth, mais quand même... ça fait bizarre pour un Latin, habitué à des témpératures plus tempérées.

Sinon, les gens sont gentils. Ils parlent très très bien anglais (mes études ne me laissent hélas pas beaucoup de temps pour refaire du finnois, d'autant qu'ils parlent très vite) et vous aident souvent quand vous avez un problème. Ils ne sont pas stressés. Et quand on vient de Paris, je vous jure que ça fait du bien ! Ce qui m'a le plus frappé quand je suis arrivé (je sais, c'est idiot, mais...) est le fait que si le feu piéton est rouge, même s'il n'y a pas de voiture, et bien... ils attendent qu'il passe au vert. Une observance des règles et une patience qui force le respect. Alors comme vous ne voulez pas passer pour un barbare, vous faites pareil... Et ça fait du bien de prendre son temps, parfois Smile

Quoi d'autre ? Ah oui ! L'alcool est tellement chère là-bas qu'il semble que la jeunesse d'Helsinki ne pense qu'à se trouver des "plans" pour se bourrer la gueule à bas prix. En entendant ça, on se rend compte qu'il n'y a rien de meilleur que ce qui est déconseillé par le pouvoir légal. :p

Un autre truc qui m'a choqué également est que les métalleux sont nettement moins "lookés" que chez nous. Beaucoup de finlandais aiment le Metal. C'est une musique populaire chez eux (bien qu'elle ne soit pas dominante, la Pop, la musique électronique, les pubs L'Oréal et les magasines de mode étant légion comme à Paris). Néanmoins beaucoup de finlandais portent les cheveux longs, souvent attachés en catogan. Néanmoins, pas de fringues noirs, de clous, de patchs partout... Je pense que le métalleux français, plus que minoritaire, ressent davantage le besoin de se montrer comme "appartenant à un groupe autre" que le métalleux finlandais, qui se voit surtout à ses cheveux longs. Même si on peut croiser des lookés également.

J'ai aussi testé le sauna. Un métalleux texan (ressemblant assez à Marc Hudson de Dragonforce... Donc une bombe atomique, mais hétéro, bien entendu ! Ben oui, sinon, c'est pas drôle !) me l'avait conseillé. Quand je lui ai demandé si "ça n'avait pas été trop dur de se mettre nu devant d'autres personnes", il m'a répondu "Oh tu sais, quand tout le monde le fait, ça n'a pas le même impact". Et c'est vrai. C'était plus agréable (le sauna, hein ?! Pas spécialement le fait de se foutre à poil !) Très franchement, je pensais qu'il serait plus difficile de supporter une température de 85°C dans une pièce fermée. Le seul coup à prendre est d'apprendre à respirer par la bouche, et non par le nez, sinon, ça fait un peu mal. Mais franchement, ça déstresse ! On n'a pas pu se rouler dans la neige comme font les finnois, parce qu'on était dans un immeuble, mais c'était vraiment une expérience à tenter. Mon tuteur étudiant à l'Université d'Helsinki m'a expliqué qu'il y avait des "défis saunas" où, pour gagner un prix, des gens devaient sortir du sauna et prendre le métro à 4h du mat', toujours dans le plus simple appareil... Je ne sais pas qui s'amuserait à faire ça, mais ça peut être rigolo entre potes après quelques bières xD ! Les finnois ont l'air timides, comme ça, mais il semblerait qu'ils aient beaucoup d'humour. J'en termine sur cette note pittoresque. A plus, les gens ^^
Aurélien.B ( Nimra )
Le métal symphonique.
Posté le 9 Septembre 2011 par Aurélien.B ( Nimra ) dans la catégorie Metal symphonique, Gothique, Hard rock, Heavy metal
Il y a une grande famille de plusieurs style au sein du "heavy metal" qui est le Métal symphonique, l'alliance entre le métal et la musique symphonique ( classique. ), voici un article que j'ai écris pour musicien.fr, je vous en fais profiter, bonne lecture !
http://www.musiciens.fr/metal-symphonique.html


- D'un côté une musique méconnue et souvent entouré de nombreux clichés, le Métal, d'un autre, un style musical qui existe depuis la nuit des temps et qui s’est adapté au fur et à mesure (classique, musique de film, jeux vidéo, etc.), la musique symphonique.

Il existe un mélange des deux, l'alliance de la puissance et la douceur de l'orchestre avec la nervosité et la puissance du Métal. Le Métal Symphonique.

Je cite Wikipédia :
« Le métal symphonique est une tendance stylistique qui associe différentes formes de métal (power, black, heavy, gothic, doom, death métal) à des arrangements d'inspiration symphonique mettant souvent l'emphase sur la mélodie. Le terme "symphonique" est ici une façon de parler car beaucoup de groupes ne s'appuient pas réellement sur des structures symphoniques quoique certains aient recours à de vrais orchestres (par exemple, le London Symphonic Orchestra a participé à l'album Once du groupe Nightwish). Mais la grande majorité des groupes de métal symphonique ont le plus généralement recours à des synthétiseurs plutôt qu'à des orchestres pour suggérer les ambiances symphoniques. Le terme symphonique veut donc ici simplement dire que ces musiques cherchent à invoquer une part du caractère grandiose et majestueux de la musique symphonique. »

Cette musique mérite d'être entendue pour sa qualité, sa technique et son sens musical, ainsi que pour sa beauté et son coté grandiose.

Premièrement qu'est-ce que le « Métal » ou plus précisément heavy métal ou anciennement Hard rock. Encore une fois je vais citer Wikipédia :
« Le heavy métal se caractérise par la dominance de la guitare et de la batterie, ainsi que par une rythmique puissante. Il puise ses influences dans le rock, la musique classique et dans le blues. Toutefois, comme il englobe de nombreux sous-genres qui se sont démarqués les uns des autres de par leurs propres variations stylistiques, il existe désormais une très grande variété de sons et de styles au sein du genre dit « heavy métal ».

Alors comment pouvons-nous expliquer ce qu'est véritablement le Métal Symphonique. Tous d'abord il faut savoir que ce style englobe de nombreux sous genres de Métal, et que certains groupe se disent faire du Métal.S alors que ce n'est pas vraiment le cas, secondement il ne faut pas confondre le métal symphonique avec le métal néo-classique et le métal mélodique qui sont des genres différents mais qui s'en rapproche. D'ailleurs le métal mélodique fait pratiquement partie intégrante d'une partie de la définition du métal symphonique mais ne peut à lui seul l'expliquer.

Points important à savoir sur l'explication très large de cette musique (Le métal.S) :

Travail important sur les orchestrations et harmonie de l'ensemble.
Utilisation de plus en plus fréquentes de véritables orchestres symphonique ou philharmonique.
En règle générale la ligne mélodique à une place importante.
Nombres de groupe travaille à partir de la M.A.O par fautes de moyens.
Les thèmes fréquemment abordés tournent autour du monde de la fantasy, du médiéval, de la nature, ou de thèmes plus général tel que la politique ou la religion.
De nombreux groupes utilisent une voix féminine de type lyrique mais ce n'est pas évidement le cas de tous, on peut retrouver des voix de type clair, black, death, grunt, masculines comme féminines.
Les ambiances et les orchestrations sont souvent grandioses, très proche et inspiré de la musique de film et de la musique classique.

Tous d'abord voyons les « principaux » sous genres que l'on retrouve très généralement dans le métal.S, à savoir que tous ces sous genres ont leur propres caractéristiques et nombres de groupes sont indépendant dans leurs style, et ne font pas forcément partie de la grande famille du symphonique :

Folk métal
Black métal
Heavy métal
Gothic métal
Death métal
Power métal
Speed métal
Métal progressif
Rock symphonique

Comme nous l'avons déjà vu voyons en détail la construction instrumentale de base d'un groupe de Métal (Hard rock) :

Une ou plusieurs guitares électriques généralement en distorsion ou overdrive.
Il y a souvent une guitare rythmique (elle gère toutes les rythmiques de la musique) et une guitare lead (solo et autres jeux individuel). Dans certains groupes un seul guitariste gère les deux fonctions.
Une guitare électrique basse (le bassiste est souvent le musicien le plus ignoré du groupe, dans un bon nombre de groupe le ou la bassiste à souvent la fonction de seconde voix dans le groupe).
Une batterie (généralement assez technique et violente).
Et un Clavier. (Le claviériste peut gérer en fonctions des groupes et des styles, ambiances, nappes, solo, accompagnement de divers instruments, simulation des instruments de l'orchestre pour les groupes à tendance symphonique, etc...)

L'élément qui se rajoute dans un groupe qui rentre dans la catégorie Métal symphonique est la fusion au sein des compositions de ces 4 instruments avec des samples (MAO) d'orchestre, un véritable orchestre ou encore tout simplement quelques instruments symphonique, prenons comme exemple le groupe Apocalyptica : il n'y a que l'utilisation d'ailleurs très originale de plusieurs violoncelles mélangé à la musique Métal.

D'autres groupes perde l'intérêt de la présence du claviériste, sans le rendre absent mais beaucoup moins actifs dans l'interprétation des musiques, cela vient du fait que certains groupe ne travaillent qu'avec de véritables orchestres symphonique qui prendront bien sûr en charge toute la partie symphonique, c'est le cas par exemple du groupe phare du Métal.S, Nightwish, qui depuis leur album Once travaille avec l'orchestre symphonique de Londres.

Pour conclure le métal symphonique est un sous genre du Métal très varié qui contient lui-même un très grand nombre de sous genre, ce n'est pas toujours facile de décider pour certains groupes si ils sont ou pas dans le symphonique, pour cela il doit y avoir un travail conséquent et récurent au fil des morceaux sur l'orchestration ou l'utilisation d'éléments symphoniques, alors que des nappes au clavier, un solo de Piano, ne suffisent pas à légaliser le groupe comme du Métal.S.
On peut avoir certaines hésitations sur certains groupes comme par exemple Deathstars, groupe de métal industriel qui utilise souvent des instruments symphonique et nappes ici et là, ce n'est pas pour autant comme nous l'avons vu dans la définition qu'ils font du Métal.S.

Les groupes les plus connus sont, Nightwish, Epica, Within temptation, Dimmu borgir, Kamelot, Rhapsody of fire, Tarja Turunen, etc...

Enfin, j'aimerais vous présenter deux liens pour que vous puissiez vraiment entendre et apprendre ce qu'est véritablement le métal symphonique avec sa richesse, sa magie et sa puissance !

Site officiel français du Métal.S :

http://www.metalsymphonique.com/news.php

Pour entendre différents groupes et styles du Métal.S :

http://www.metalsymphonique.com/radio.php

Pour toute question relative au Métal symphonique vous pouvez me contacter :

http://www.aurelien-b.fr/
Amandine
Celui qui marche avec les Ombres
Posté le 9 Novembre 2013 par Amandine dans la catégorie Autres / divers
Tu marches seul sous la pluie. Le rideau de tes cheveux noirs sculpte ton visage délicat. Tu es simplement vêtu d’un jean et d’un tee-shirt tout imprégné d’eau. Les voitures passent autour de toi, mais ne s’arrêtent pas. Le soleil éclaire le monde mais ne le chauffe pas. D’ailleurs, en ce jour de novembre, le soleil agonise derrière de lourds nuages gonflés de liquide. Tu as froid dans le tourment de ton existence. Tu avances sans certitude, mais l’éclat de tes yeux est cosmique. Alors tu frôle ce monde de tes pieds nus.
Toi, la pluie, le monde gris.
Triste et morne comme une chandelle éteinte.
La fenêtre de ton âme est opaque.
Une voiture s’arrête. Une femme t’ouvre et te propose de te prendre en stop.
Tu montes.
L’odeur fanée de son parfum t’exècre. Sa parodie de beauté, aux cheveux peroxydés te fait vomir intérieurement. Elle a l’air d’avoir à peine 30 ans, mais elle est terne comme un futur cadavre. Elle tourne vers toi deux yeux vides, et tu trembles.
Elle ne dit rien.
Vous roulez.
Soudain, elle s’arrête sur la bande d’arrêt d’urgence.
Peut-être espère-t-elle que tu bandes. Elle pose sa main sur ton sexe endormis. Sa langue pointe entre ses lèvres luisantes de gloss.
Luxure et laideur.
Tu n’en peux plus.
Tu dégaine un cutter qui trainait dans ta poche et lui déchire le ventre.
« Femme médiocre, tu ne concevra jamais. Ton corps sera stérile . »
Elle sourit, pour une fois qu’on la pénètre avec une telle passion.
Chiara L.
Nouvel extrait et clip du dernier opus du groupe Delain.



Au-delà de la simple chanson, on ne peut qu'être interpelé et touché par l'abominable événement auquel il est fait allusion...

Voilà ce qu'il en est dit sur le site officiel du groupe :

"While the title We Are The Others may seem mysterious and conspiratorial at first, there is a very serious background: The lyrics to the title-track were inspired by the hate-crime against a British girl named Sophie Lancaster in 2007. She and her boyfriend were beaten comatose by a gang of youths, because of their goth looks. Sophie died from her injuries (check also: http://sophielancasterfoundation.com ). This tragedy sent shock waves throughout the world. DELAIN’s response to this tragic case is expressed through the song We Are The Others.

Charlotte says: “Sophie’s story hit close to home for us, being part of a subculture ourselves but it’s in no way an individual case; people are discriminated against -all the time- to the point of violence - based on their cultural or ethnic background everywhere. We Are The Others is our own ‘outsiders anthem’ for everybody who, deliberately or not, diverts from the norm. Whether it’s by looking different, acting different, or choosing a different path in life then is expected from you."

A noter dans le clip quelques apparitions qui ne vous auront pas échappées...
Thomas Laugier
J'attendais cette date avec impatience, pouvoir enfin découvrir mon groupe préféré sur la scène du Zénith, une soirée fabuleuse, beaucoup d'émotions et un mal de crâne sur le chemin du retour !

Egalement une grosse découverte concernant Five Finger Death Punch en guests !

Je m'excuse par avance de la mauvaise qualité des photos, vous savez la petite pomme n'est pas la meilleure pour ce genre de choses !

1451313_3629135623894_468372043_n.jpg
1469758_3629135983903_1289100509_n.jpg
1460073_3629189305236_352410274_n.jpg
602318_3629136903926_963095540_n.jpg
1374792_3629585115131_232873750_n.jpg
1467180_3629584755122_2093326010_n.jpg
1459972_3629585875150_94311750_n.jpg
Affichage de 1 to 5 sur 89